Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 15:05

Nous sommes repartis après notre folle chevauchée pour le gîte de Bélouve.
Nous voilà à prendre la route forestière longue d'une bonne quinzaine de kilomètres qui perce la forêt pour nous emmener en son coeur.
Au bout de cette route, le gîte où nous allons passer la nuit.

Bon, pour ceux qui connaissent, on peut rejoindre ce site par plusieurs chemins de randonnée, mais eh oh! On a fait une heure et demi de sport extrème avant, avec un sprint au trot absolument incroyable!

Bon, Matt en a gardé un souvenir un peu plus douloureux que moi : il a eu mal aux fesses toute la soirée!

Bref, nous arrivons au gîte, petite frayeur là bas car nous n'avions pas imprimé notre bon de réservation, mais enfin, on nous a laissé entrer quand même!

Après s'être installés dans une chambrée de 4, petit tour des lieux, nous voilà déjà partis à explorer la forêt autour de nous!
Mais rien de bien intéréssant, juste des bulbophyllum qui nous narguent avec leurs pseudobulbes désespérément dépourvus de fleurs!

Puis nous profitons du paysage, et prenons le temps de regarder le soleil se coucher.


Au bout de mon doigt, c'est le Piton des Neiges.
Je savais quand nous avons fait cette randonnée, qu'après coup je serais très fière de moi.
Et bien voilà, j'étais très fière de montrer que nous étions tout là haut!
Enfin c'est plus facile quand la fatigue et les courbatures ont eu le temps de disparaitre!





Puis est venu l'heure de se mettre à table.
Nos place sont prédéfinies par chambrées. Ainsi nous découvrons nos colocataires d'une nuit.
Il s'agit d'un couple d'allemands qui maitrisent parfaitement le français et qui sont passionnés de randonnée.
Ils sont arrivés sur l'ile depuis deux ou trois semaines et la traversent à pied, passant de gîte en gîte.

Ils sont extrèmement gentils et nous racontent qu'une fois, ils sont partis de chez eux en Allemagne pour atterir dans le sud de la France, le tout à pied!
Ils sont allés un peu partout pour marcher, notamment dans les Andes, à plus de 6000 mètres d'altitude.
Bref, une soirée très riche en découvertes.

Au menu de cette soirée, Ti Punch pour l'apéro, tarte au chouchou en entrée, rougail saucisses, et gateau à la banane en dessert.
Rhum arrangé au mélange de fruits pour le digestif.

C'est alors qu'ont fait leur apparition deux bucherons qui passaient également la nuit dans le gite (je rappelle que c'est la seule habitation sur 15km² environ!)
Ils travaillent pour l'ONF et entretiennent la forêt, abattent des arbres etc.
Nous discutons avec eux (d'orchidées évidemment!)
Et ils nous offrent un verre de leur rhum arrangé... au faham!

Si je ne l'ai pas déjà expliqué, le faham c'est une orchidée, de son nom scientifique : Jumellea fragrans.
Cette orchidée a une particularité : ses jeunes pousses sont très parfumées, et les Réunionnais les prélèvent pour parfumer le rhum.
Si je me souviens bien, les jeunes pousses et les gousses sont prélevés.
Alors bien évidemment, le souci de prendre les jeunes pousses, c'est que la plante ne peux se développer, et vu que tout le monde le fait, cette orchidée se fait rare sur l'île.

Encore que, parait il, elle pousse encore en abondance dans certaines zones, mais ceux qui connaissent ces zones les tiennent bien évidemment secrètes.

Je me suis posée la question, mais pourquoi personne n'a pensé à en faire la culture au même titre que la vanille ?
Parce que chacun cueillait son faham pour sa consommation personnelle et ne voyait pas l'intéret d'en faire la culture, m'a répondu ma belle soeur.

Le souci, c'est que maintenant que la plante se fait rare, la cueillette est interdite -même s'il ne fait pas de doute que beaucoup bravent l'interdiction...
Et d'après ce que j'ai pu entendre dire, la culture du faham va être mise en place, mais par une grosse société qui va prendre le monopole du marché, empêchant les paysans de profiter d'une nouvelle source de revenus...

bref, trève de prise de tête politico-économique, de toute façon, comme toujours dans ces affaires là, nous n'avons pas grand pouvoir face aux gros requins.

Revenons à nos moutons, ou plutot à notre faham qui, depuis le temps que j'en entendais parler, m'intriguais fortement.
Fortement, c'est le mot!
Pas facile de décrire une saveur - surtout plusieurs mois après notre retour- pourtant je m'en souviens encore!
C'était un parfum très fort, qui ressemblait un peu à la vanille, mais beaucoup plus sec, moins sucré.
Les bucherons nous ont prévenus que c'était une boisson pour les hommes, je confirme!
On avait l'impression que le faham renforçait l'alcool du rhum.

Selon les bucherons, c'est une boisson qui a des vertus aphrodisiaques.
Mais enfin, vu que nous passions la nuit avec les allemands, on n'a pas été tester!

Ah justement, les allemands.
Ils étaient si sympathiques pendant le dîner...
Matt les a maudits toute la nuit!
Lui qui ne supporte pas d'entendre du bruit la nuit ( vous ai-je dit que définitivement il est faché avec les coqs ?), l'allemand a ronflé toute la nuit, tandis que Matt lui,n'a pas fermé l'oeil, se tournant et se retournant dans son lit (heureusement que j'étais dans le lit au dessus!)

Ca partait mal pour démarrer notre randonnée du lendemain...


gite de bélouve
envoyé par colombobine. - 


Partager cet article

Repost 0
Published by Colombobine - dans Escapades
commenter cet article

commentaires

patateorange 13/08/2009 18:33

excellent photomontage!

gilou 12/08/2009 16:45

j'adore l'accent pour le piton  d'enchaing ! pas très créole ! rires! bon et le reportage sur le trou de fer ? vous avez bien vu ? pas trop de nuage ?sinon info météo : ici à la réunion c'est l'hiver : fais à peine 22° a 19h. soleil toute la journée. demain matin lever à l'aurore pour monter au piton fougère, sur les hauts de sainte marie en longeant la rivère des pluies et arrivée avec point de vue sur salazie.... si y fait bo !

Colombobine 13/08/2009 21:07


va falloir nous raconter tout ca!

Ouè, j'étais un peu embêtée avec ce piton, quelle idée de lui donner un tel nom!!

Pour la randonnée du trou de fer, le récit va venir, mais pour info, on n'a vu que le brouillard épais, ne pouvant qu'imaginer avec le son de la cascade... :(
Pour autant la rando n'en n'est pas moins restée mémorable avec toutes les orchidées qu'on a pu voir!


M@rtine's orchids :0026: 12/08/2009 16:20

Merci pour ce nouveau reportage ! On s'y croirait...