Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 14:00

Bon je suis un peu atteinte de flemmingite aigüe du clavier moi en ce moment, et je n'ai pas beaucoup pris le temps de revenir sur mes derniers cours d'équitation.

Je reviens du club où ce matin j'ai pu monter Berylune.
Je crois bien que plus ca va plus je m'accroche à cette douce jument.

Des chevaux comme Bonheur ou Giovanni sont d'excellents chevaux d'école - encore qu'ils ne peuvent être confiés à n'importe quel cavalier - car ils savent tout faire, et pour peu que vous mettiez vos aides correctement, sont très agréables à monter.
Ils m'ont appris à avoir de la finesse dans la bouche, à ne pas m'accorcher aux rènes quand ils chauffent, et à plus travailler avec mon dos et mon bassin.

Berylune est différente dans le sens où elle a des difficultés dans certains exercices.
Et il faut prendre le temps de trouver le bon dosage dans les mains et dans les jambes pour qu'elle se décontracte.
C'est une jument qui a de l'âge, 20 ans, et qui a fait peu de dressage dans ses jeunes années.
Parait il en revanche qu'elle a été une très bonne jument de saut.
Je crois qu'elle a des origines de trotteur, ce qui explique que sa plus grande difficulté se situe au galop.

Elle a également du mal avec la mise en main.
Elle ne supporte pas qu'on soit dur avec sa bouche, et se met difficilement en place.

Aujourd'hui je n'ai pas réussi à l'avoir bien à ce niveau, et je pense avoir compris pourquoi.

Je suis arrivée la dernière dans le manège car Madame était vraiment très sale et m'a pris beaucoup de temps à pomponner!
Du coup le cours a commencé de suite, et je n'ai pas eu le temps de bien la détendre au pas en faisant des transitions, des voltes comme j'avais fait la dernière fois que je l'ai monté.
Ce qui fait que pendant la détente au pas, je n'ai pas eu le temps de la décontracter, et quand nous sommes partis au trot, elle avait la tête en l'air!

Comme je ne suis pas bien à l'aise avec la mise en main, je n'ai réussi à la faire céder que par tranches de 5 secondes!

Mais du coup, je saurais pour la prochaine fois.

Ensuite nous avons travaillé au galop, son point faible.

J'étais en tête et nous devions galoper en cercle.
Galoper avec elle n'est plus un souci pour moi, en revanche j'allais d'habitude toute seule dans mon coin.
Cette fois, je galope avec le groupe.
Ma foi pas de souci particulier, ca s'est bien passé, à part que j'ai un peu de mal à controler sa cadence, défaut que nous partageons toutes les deux, elle ne sait galoper qu'en allant vite, et je n'ose pas la freiner par peur de repasser au trot et de gêner les autres.

Mais comme je sens qu'elle reste calme, je suis sure qu'un petit galop de travail est possible, alors je pars dans mon coin et je commence à la ralentir dans les mains, tout en poussant dans les jambes pour qu'elle reste au galop.
Et Oh! Miracle!
La voila en cercle sur un petit galop de travail très agréable et bien cadencé.
Par contre, gare à la faute de la cavalière, il suffit que je relache un instant ma vigilance à mettre mes jambes et c'est le trot assuré!

Bref, la conclusion de ce cours, c'est que j'adore cette jument, et qu'elle me donne envie de la travailler toute seule pour pouvoir prendre le temps de s'attarder sur les difficultés.
Erf de plus en plus, l'envie d'avoir mon cheval me titille, même si je sais pertinemment que ca n'est pas possible...

Partager cet article

Repost 0
Published by Colombobine - dans Cours d'équitation
commenter cet article

commentaires