Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 12:58

Avec toute cette agitation de l'expo, j'en ai carrément oublié la floraison tant attendue de notre Embreea rodigasiana.
Non, en fait  je vous rassure, il est impossible de zapper une telle floraison, j'ai simplement omis de vous la faire partager.

Les deux premiers boutons se sont ouverts le dimanche de l'expo.
Nos amis qui étaient là pour nous aider ont donc eu la joie de le découvrir en même temps que nous.

Et franchement, nous n'avons pas été déçus!
Comme les autres stanhopeineae, il s'est ouvert en moins de 3h.
Et son parfum...
Très fort, pas forcément bon!
Un peu une odeur de médicament avec une touche mentholée.

La fleur fait 16 cm de diamètre, chaque pétale en mesurant 8.
La colonne mesure 6,5 cm
et la Hampe descend sur 30cm.

Ca vous donne un aperçu de la bête!

Bon, évidemment, une autre particularité commune avec les autres stanhopeineae, la floraison est courte.
Les deux premières fleurs ont dû faner mercredi, alors que la troisième s'ouvrait. Aujourd'hui samedi elle fane, tandis que la quatrième eet dernière s'est ouverte hier.




Ce que j'adore chez les orchidées de la tribu des stanhopea, c'est qu'il suffit de regarder la fleur pour comprendre l'étonnant stratagème qu'elle a pu développer pour se faire polliniser.
Ainsi je suis restée scotchée devant tant d'ingéniosité chez l'Embreea.
La dernière photo montre le labelle à gauche qui est dit "trilobé". C'est à dire qu'à son extrémité il se sépare en trois.
A droite c'est la colonne, composée du stigmate -l'organe femelle qui recueille le pollen- et des pollinies gardées à l'abri sous un capuchon protecteur que l'on aperçoit légerement jaunâtre.

  Donc, mettons nous en situation!
L'insecte (j'ignore lequel) est attiré vers la fleur par sa forte odeur et se dirige dessus. En haut du labelle se trouve une cavité d'où provient le parfum -que l'on ne voit pas sur ces photos-. Visiblement sans nectar, mais ca l'insecte ne le sait pas. Et il n'aura pas le temps de le savoir, car dès qu'il se pose sur le labelle, il glisse.
En effet sa surface est cireuse et extrèmement glissante, comme du verglas, le froid en moins!

Il glisse donc, et le labelle agit comme un toboggan qui l'emmène se cogner contre les pollinies.
Et pour être sûr que l'insecte ne va pas tenter de s'envoler ou de glisser sur le côté, les deux parties latérales du labelles sont dressées, agissant comme des barrières.

Fantastique, non ?
Moi je trouve ça d'autant plus fascinant en sachant que les orchidées ne sont pas douées d'intentions et que ces stratagèmes si évolués sont simplement le résultat d'une sélection naturelle au fil des générations.
Le seul et unique but des plantes est de se reproduire et elles ont muté - et continuent de muter - au fil du temps, celles qui sont les plus attirantes pour les insectes étant celles qui se reproduisent le plus facilement, leurs descendances profitent de ces atouts, les perfectionnant à leur tour...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Roni 11/10/2009 16:43


Wouaou.... celle la me fait rêver !
Je viens de voyager sur ton blog... merci, c'était divin, je me suis bien évadée. !!
Biz 


Colombobine 11/10/2009 16:50


Merci beaucoup!
A bientot


ananasliam 08/07/2009 18:33

Plus je regarde cette orchidée et plus je suis fascinée

Colombobine 08/07/2009 20:19


Mais c'est qu'elle est fascinante!
Le seul souci c'est qu'elle ne fleurit pas lontemps :(
En revanche très accessible de culture dans une maison!


ananasliam 07/07/2009 07:45

Je découvre un univers fantastique avec tes articles !!! on dirait un léopard avec ses taches ! et franchement, de voir ses fleurs qui poussent à l'inverse des feuilles, c'est incroyable !

sophie 04/07/2009 13:34

Impressionante,est elle difficile de culture.Bisousssss

Colombobine 04/07/2009 14:38


Non, pas du tout.
Elle se plait très bien dans une maison, peut être plus que dans une serre car elle craint la pourriture.
Le mieux est de la cultiver en panier avec un mélange de sphaigne et billes d'argiles.
Le seul problème c'est l'arrosage quand elle fleurit qui devient un peu compliqué!

Mais pour plus d'infos va voir sur le blog de mon chéri, il a fait une fiche de culture je crois :op
bisous