Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 16:37

Bien décidée à ne pas partir à la Réunion sans connaître les differentes orchidées qui y pousse (ce qui est bien sur peine perdue, allez reconnaitre une feuille d'Angraecum d'un autre Angraecum, vous! Déjà je serai bien contente d'arriver à dénicher une feuille d'Angraecum parmi la végétation dense des forets primaires!)

Bref, j'ai dressé une liste, non exhaustive, des orchidées, endémiques, ou non, qui poussent à la Réunion. J'en suis déjà à 124 espèces! Sans compter les différentes variétés qu'une même espèce peut avoir!

Et voici une petite orchidée endémique dont le nom m'a plu :

Tribu : Vandeae
Sous - tribu : Angraecinae
Genre : Angraecum
Espèce : Angraecum cilaosianum (Cordem.) Schltr. 1915

Son nom m'a plu, car cilaosianum vient de Cilaos, l'un des trois cirques de l'île de la Réunion. Il n'est donc pas difficile de comprendre que cette orchidée a dû être trouvée dans le cirque de Cilaos, et qu'elle est endémique de la Réunion.

Elle a d'abord été décrite par Eugène Jacob de Cordemoy, en 1899, sous le nom de Mystacidium cilaosianum Cordem.
Elle fut ensuite transférée dans le genre Angraecum par Schlechter en 1915.

Ce n'est pas une orchidée sur laquelle vous vous retourneriez dans la jungle, les fleurs font de 8 à 10mm. Elles sont jaunes ou blanchatres, les pétales et sépales se ressemblent, seul le labelle se différencie en étant plus large, et creusé en cuillère.

C'est une plante assez répandue qui pousse dans les forêts humides entre 1000 eet 1800m d'altitude. Elle fleurit d'octobre à janvier.




Partager cet article

Repost 0

commentaires